Comment dire NON en entreprise ?

Dernière mise à jour 18 février 2014.

Comment dire NON en entreprise ?

Un rythme de folie, du stress, des missions à ne pas en finir… difficile en fin de journée de travail de garder son calme et de dire non à son chef ou ses collègues avec diplomatie. Pourtant, c’est bien nécessaire si vous ne voulez pas dégrader le climat social de l’entreprise, voire risquer votre place. Voici quelques astuces qui fonctionnent et à tester !

Argumentez
Certes, c’est votre responsable hiérarchique, mais ce n’est pas une raison suffisante pour qu’il n’ait jamais tort. Lui aussi, il peut se tromper! D’ailleurs, il est souvent moins impliqué et cela arrive qu’il ne mesure pas vraiment l’ampleur de ses décisions. 
C’est pourquoi un « non » peut être nécessaire. En revanche vous devez construire votre réponse. Ayez des faits en main, des arguments… pour pouvoir le convaincre. Vous verrez qu’en présentant les choses différemment, il sera plus ouvert à la discussion.

Apprenez à maitriser vos émotions
Pourquoi cette peur de répondre ou de dire non ? Vous avez peur de froisser ? Peur pour votre place ? Peur d’engendrer une mauvaise ambiance de travail ? Souvent votre peur est surdimensionnée et il n’y a pas objet de conflit. Comprenez que si vous désirez un jour accéder à des postes importants, c’est en commençant dès aujourd’hui à dire non.

Faites-vous respecter
Dire non, c’est aussi s’affirmer en exprimant aux autres ses valeurs, ses opinions, ses émotions et ses limites pour les faire respecter. Pour se faire respecter, il faudra aussi respecter l’autre… Donc, un premier travail sur vous-même est nécessaire. Vous  devez être à l’écoute de vous-même et de vos besoins.
En gagnant confiance en vous, vous pourrez exposer vos idées et convaincre grâce à votre détermination. Vous verrez que vous arriverez à « imposer » vos idées tout en gardant des relations saines.

Article suivant

Article précédent

Articles similaires