Parler salaire en entretien : attention aux erreurs

Dernière mise à jour 18 février 2014.

Parler salaire en entretien : attention aux erreurs

Lors d’un entretien d’embauche, vous aurez sûrement droit à la question tant redoutée qui concerne vos prétentions salariales. Le souci avec cette question c’est qu’elle aborde un sujet délicat. Puis c’est une façon de vous évaluer. Sous estimer ou trop évaluer vos compétences… votre réponse en dira long sur votre personnalité. Alors quelles sont les erreurs à ne pas commettre ?

Commencer l’entretien par la question du salaire
Certaines personnes trouvent que c’est une priorité. Il est clair que la question du salaire est importante mais commencer par cette question est une grosse erreur ! 
Pourquoi ? Tout simplement parce que le recruteur ne vous a pas encore évalué et ne connait pas votre valeur réelle. Commencez plutôt par présenter vos compétences, vos expériences, vous verrez comme votre « prix » va évoluer. 
D’ailleurs, en général, c’est au recruteur de l’aborder cette question, pas au candidat. Cela fait partie des questions classiques qu’il pourra vous poser pour vérifier que vous rentrez bien dans la grille de rémunération qui a été définie.

Mentir sur votre salaire actuel
Très souvent, le recruteur vous demande votre salaire actuel pour évaluer  vos prétentions salariales. Alors ce que vous pouvez faire c’est de gonfler votre salaire pour pouvoir surenchérir ! Attention !! C’est un mensonge qui risque d’être dévoilé rapidement.
Il ne faut surtout pas mentir sur votre salaire car l’employeur peut effectuer une vérification en vous demandant votre fiche de salaire. Que feriez-vous à ce moment ?  Pensez-y à deux reprises avant de commettre l’irréparable !

Donner un chiffre au hasard
Si le recruteur vous questionne sur ce que serait votre salaire idéal. N’y voyez pas là l’occasion de demander tout et n’importe quoi. Avant l’entretien, renseignez-vous sur la grille de salaire à laquelle appartient le poste. Il est important de savoir se situer sur le marché et montrer qu’on sait de quoi on parle !  Faites le tour des entreprises, demandez à des amis… vous aurez une idée assez intéressante.

Article suivant

Article précédent

Articles similaires