Les infos à gommer de son CV

Dernière mise à jour 26 février 2019.

Les infos à gommer de son CV

Pour réussir un CV accrocheur, il y a des infos qu’il vaut mieux ne pas indiquer. Soit parce qu’elles ne sont pas primordiales, soit parce qu’elles peuvent vous griller auprès des recruteurs. 

Voici la liste des éléments à supprimer de votre candidature.

1. Les données trop personnelles

Seuls le nom, prénom, adresse, contacts téléphoniques et adresse email ont leur place dans l’en-tête d’un CV. Enfin, sachez qu’une adresse email du type « nasnousa@yahoo.com » ou « laptiteloulou@gmail.com » feront au mieux sourire, au pire fuir le recruteur. Votre professionnalisme en prendra un coup d’entrée de jeu. En revanche, indiquer la possession d’un permis de conduire peut être un atout pour certains métiers.

N'oubliez pas de déposer votre CV dans notre CVthèque utilisée par plus de 20 000 recruteurs

2.  La photo de vacances

La photo n’est pas obligatoire dans un CV, surtout si elle ne vous met pas en valeur ou manque de professionnalisme. Evitez les photos de soirées, de vacances ou de famille, qui manquent de pertinence et de maturité. 

Préférez des photos dans des contextes professionnels. Une photo en décolleté est également à éviter, miser sur l’atout physique dans une candidature est une faute de goût et révèle un manque flagrant d’arguments professionnels. 

3. Un titre flou

Pour nommer le fichier de votre CV, bannissez les « Curriculum Vitae » ou « CV » qui n’apportent rien et préférez un intitulé personnalisé et précis tel que « Auditeur ».  Titre du poste recherché ou de votre projet professionnel s’avère un bon moyen pour se démarquer et séduire le recruteur qui sait ainsi tout de suite à qui il a affaire. 

4. Les formations négligeables

Dans la rubrique dédiée à vos études, certains diplômes n’ont peut-être pas leur place. C’est le cas d’une première année de Master si vous possédez déjà le diplôme de Master 2. 

En revanche, n’hésitez pas à détailler les projets pertinents développés au cours de cette formation (ateliers de création, Projet de fin d’études, mémoires, etc). 

5. Les expériences inutiles

Rien ne sert de présenter votre job étudiant si vous avez 5 ans d’expérience professionnelle, à moins qu’il soit directement en lien avec le poste en question. Contentez-vous de présenter les expériences les plus pertinentes, surtout que l’espace est limité dans un CV. « Trop d’expériences tuent l’expérience. Il faut que les expériences présentées dans le CV soient en cohérence avec votre projet professionnel. 

6. Les raisons de votre départ

Ne vous attardez pas sur les fins de contrat. « À moins d’être extrêmement adroit, ça ne peut que vous pénalisez. » Que votre ancien patron soit le dernier des abrutis ou que vous ayez quitté votre travail pour gagner plus d’argent, ces considérations n’ont pas lieu d’être dans un CV. Surtout qu’il faudra ensuite les justifier, si entretien de recrutement il y a. 

7. Les prétentions salariales

Autre information à éviter de mentionner dans un CV : les prétentions salariales.  Cela met en avant l’aspect monétaire et peut laisser planer le doute quant à vos motivations, la question du salaire s’aborde uniquement pendant l’entretien de recrutement. » 

Si l’annonce le demande spécifiquement, précisez plutôt cette information dans votre lettre de motivation. 

8. Les hobbys décalés

La rubrique « divers » ou « hobbys » recense un bon nombre de perles. On y trouve des informations aussi bizarres qu’inutiles. 

Par ailleurs, sachez que 99 % des candidats aiment le cinéma. Peut-être conviendrait-il de préciser quel type de cinéma, références à la clé. 

À l’image de cette dernière rubrique « Divers », le CV doit trouver le bon équilibre entre informations inutiles ou purement personnelles, et celles qui apportent un vrai plus à votre candidature. Tout ce que vous exprimez doit être en cohérence avec le poste brigué.

Article précédent

Articles similaires