Surqualifié… comment obtenir le poste !

Dernière mise à jour 18 février 2014.

Surqualifié… comment obtenir le poste !

Vous êtes surqualifié, pourtant vous y tenez bon ! Le souci c’est que votre recruteur risque de ne pas en être convaincu. Quelque soit votre raison : longue période de chômage, reconversion… voici quelques conseils pour rassurer le recruteur !

Soigner sa lettre de motivation
Il arrive pour une raison ou une autre que vous soyez obligé de postuler à un emploi qui semble en-dessous de vos compétences.  La première étape est d’arriver à obtenir un rendez-vous pour un entretien. Votre carte gagnante est, dans ce cas, la lettre de motivation.
Pour obtenir ce rendez-vous vous devez « masquer » cet aspect « régressif » et essayer de le couvrir en montrant votre spécialisation. Essayez de détailler   vos compétences opérationnelles, cela va montrer que vous êtes compétent sans faire apparaitre votre surqualification.

Se mettre à la place du recruteur
Ce n’est jamais rassurant d’embaucher un surqualifié. Le premier souci est la démotivation.  Le but d’un recrutement est de trouver la bonne personne et la garder le plus de temps (un recrutement coûte très cher à l’entreprise).  Quand un profil lui paraît surdimensionné, il a besoin d’être rassuré sur la motivation et la stabilité du candidat.  Commencez donc par le rassurer sur vos intentions : vous ne comptez pas quitter rapidement, et vous êtes bien conscient des missions du poste en question

Mettez-le à l’aise !
Le recruteur s’inquiètera peut-être que vous soyez frustré dans un poste sous-dimensionné par rapport à votre profil. Vous devez donner l’impression au recruteur que lui aussi, il y gagne ! Montrez-lui que vous êtes prêt au sacrifice financier et que vous pouvez apporter beaucoup à son entreprise.



Article suivant

Article précédent

Articles similaires