Comment gérer les défauts de son manager

Dernière mise à jour 18 février 2014.

Comment gérer les défauts de son manager

La vie en entreprise n’est pas une partie de plaisir. En plus de vos missions, pas toujours évidentes, il arrive que votre manager et donc votre « chef » ait quelques défauts difficiles à vivre. Alors comment gérer ces petits « défauts » sans risquer son poste ?

 

Faire le point !
Nous avons tous nos défauts et il est parfois difficile de les cacher. C’est pourquoi, il est important dans un premier temps de distinguer ce que nous pourrions appeler  les « irritations de surface », qui prennent de l’ampleur parce que nous sommes fatigués et les traits de caractère permanent, en somme, votre caractère.
Donc prenez du recul, une feuille et un crayon pour faire le point. Essayez de noter toutes les qualités et les défauts de votre manager. Essayez d’être objectif et de trouver autant de qualités que de défauts (cherchez bien, évidemment qu’il a aussi des qualités !). Notez cette liste et rangez-la. Deux semaines après, reprenez-la pour voir s’il y a des évolutions. Si les défauts persistent c’est qu’il s’agit bien d’un trait de caractère


Faire le point sur ses défauts
A ce stade, vous savez que c’est bien son caractère et que cela n’a rien de passager. Les défauts du manager sont très relatifs. Il y a des défauts qui sont gérables. Dans le sens où les qualités souvent l’emportent et donc vous pouvez faire un petit effort. Par exemple, si votre manager n’ose jamais prendre de décision, peut-être devriez-vous essayer de prendre des initiatives sans le brusquer. Dans tous les cas il faudra apprendre à  ruser avec la personnalité du manager.

Article suivant

Article précédent

Articles similaires