Je suis débordé au travail !

Dernière mise à jour 18 février 2014.

Je suis débordé au travail !

Souvent à la rentrée ou après un congé, on ne sait plus par quoi commencer. Tout semble être une priorité et votre  boss vous fait payer « cash » ces quelques jours de repos ! Alors comment lui dire que vous êtes débordé ?

Des arguments solides
Si vous désirez le convaincre, vous devrez avoir les bons arguments. Commencez par évaluer votre charge de travail et le temps que vous avez pour effectuer toutes vos missions. Ainsi, vous serez ce qui peut être considéré comme impossible ! 
Donc à ce niveau, un diagnostic de la surcharge de travail s’impose ! Par la suite, établissez une liste s tâches et placez-les dans un ordre de priorité. Pour chaque tâche, notez le temps à y consacrer. Vous verrez que suite à ce petit exercice vous aurez davantage de visibilité. Vous serez en mesure de distinguer ce qui est faisable de ce qui est impossible à réaliser.

Proposez des solutions
C’est bien beau de montrer à votre responsable que vous ne pourrez pas tout gérer, encore faudrait-il trouver une solution intéressante pour l’entreprise. Ainsi cela vous évitera le genre de remarque : « si vous gagnez du temps vous pourrez y arriver ». Des solutions à trouver, c’est aussi lui montrer que certaines tâches sont facultatives, ou peuvent être déléguées à une autre personne.

Demandez une formation
Si aucune tâche ne peut être abandonnée, peut-être sera-t-il possible, face à ses arguments, de demander l’embauche d’un stagiaire, d’un apprenti voire d’un nouveau collaborateur ? Cela dit, si votre supérieur ne veut rien entendre, il ne vous restera plus qu’à vous organiser vous-même… et votre liste des tâches vous aidera sans doute à avancer au mieux.

Article suivant

Article précédent

Articles similaires