5 conseils pour décrocher un entretien d’embauche

Dernière mise à jour 2 février 2018.

5 conseils pour décrocher un entretien d’embauche

1) Ne vous arrêtez pas de postuler à des offres pour lesquelles vous êtes qualifié

De nombreux candidats postulent à des offres d’emploi alors qu’ils ou elles ne possèdent pas totalement le profil recherché

Pour d’autres, il s’agit plus simplement d’adopter une stratégie de type : « on ne sait jamais, sur un malentendu, ça peut marcher ».

Mais sachez que la motivation et les bonnes intentions ne suffisent pas pour un recruteur. Ne vous en déplaise, certaines exigences en termes de profil ne sont en effet pas négociables.

Quelle est donc la limite raisonnable pour « tenter le coup » ?


 

Avant de rechercher un emploi, l’une des premières étapes est de se demander pour quel type de job on est fait et dans la réalisation de quelles tâches nos compétences et notre expérience seront les plus mises à profit. Il est en effet déconseillé de parier sur la quantité de vos candidatures tout en faisant ces dernières un peu au hasard. Un recruteur cherchera toujours à savoir en quoi, exactement, vous êtes un profil adapté à l’offre qu’il a faite. Si vous-même vous l’ignorez, vous ne ferez que lui faire perdre son temps, tout en perdant le vôtre par la même occasion.

Vous avez envoyé une dizaine de candidatures à des offres vous correspondant. Arrivés à ce point, beaucoup se disent qu’il est inutile de continuer à répondre à d’autres offres avant d’avoir eu un retour pour les premières candidatures. La plupart des personnes qui cherchent un emploi voient pourtant une quinzaine de candidatures rejetées avant d’être finalement embauchées. Ainsi, il ne faut pas s’arrêter de postuler, jusqu’à ce que vous soyez pris. Au pire des cas, vous aurez un choix à faire entre plusieurs entreprises qui vous auront retourné une réponse positive. Ce qui finalement est une bonne chose.

 2) Prêtez une attention particulière au premier paragraphe de votre lettre de motivation

Un recruteur va éplucher des dizaines de candidatures, à la recherche d’un profil adapté aux missions renseignées dans l’offre d’emploi, et détenant les compétences ainsi que l’expérience nécessaire à leur réalisation. Peu importe que vous n’ayez pas le profil idéal. Vous pouvez apporter quelque chose à l’entreprise dans laquelle vous postulez et c’est ce que doit voir le recruteur en premier lieu. Ce que vous devez mettre en avant dès le premier paragraphe de votre lettre.

Si un recruteur voit, dès les premières lignes de votre lettre, que vous avez précisément compris en quoi consistait le job et que vous pouvez effectivement apporter quelque chose à l’entreprise, il se donnera la peine de prendre connaissance de l’ensemble de votre candidature. Si, au contraire, vous commencez votre lettre en parlant de votre situation actuelle et de vos compétences, sans faire de lien direct avec l’offre, il est probable qu’un recruteur ne se donne pas la peine d’aller plus loin et jette directement votre candidature.

 3) Parlez intelligemment de votre expérience

Imaginons que vous ayez 30 ans d’expérience professionnelle. Certes, il s’agit d’un bagage qui vous donnera une certaine crédibilité, mais inutile de dérouler votre CV en détail en vous vantant d’accomplissements pour lesquels vous auriez bien du mal à établir un lien avec l’offre à laquelle vous postulez. Une lettre de motivation doit être courte et pertinente. Prenez la peine d’être sélectif concernant les points forts que vous souhaitez mettre en avant.

Il est ainsi conseillé de réaliser, pour vous-même, une synthèse de vos expériences et des compétences acquises au cours de ces dernières. Puis, pour chaque offre, d’établir une sélection sur ce qu’il vous parait le plus pertinent de reporter dans votre lettre de motivation ainsi que dans votre curriculum vitae. Adapter ces derniers aux différentes offres d’emploi que vous trouverez est une règle importante permettant notamment d’éviter de noyer les compétences qui intéresseront les recruteurs dans une masse d’informations.

4) Vous devez vous renseigner précisément sur les entreprises visées

Déjà, parce que cela vous permettra d’adapter votre lettre de motivation et votre CV, mais aussi parce qu’un recruteur peut vous appeler à tout moment. Les informations que vous envoyez lors de votre candidature vont certes donner une première idée de votre profil à la personne qui en prendra connaissance, mais beaucoup estiment nécessaire d’avoir un premier échange verbal avant de se réserver un créneau dans leur emploi du temps pour un entretien.

Ainsi, vous devez être préparé à tout moment à répondre de façon approfondie aux diverses questions qui pourront vous être posées sur vos expériences et vos capacités à apporter quelque chose à l’entreprise ; mais aussi à poser vous-même des questions. Il ne faut pas négliger ce dernier point car chercher à s’informer toujours davantage sur une entreprise démontre une bonne motivation ainsi qu'une volonté de s’impliquer dans la marche de celle-ci. Ce qui sera particulièrement bien perçu d’un recruteur.

 5) Soyez vous-même

Ce conseil vaut particulièrement pendant un entretien, mais aussi avant. Ainsi, que ce soit dans votre CV, lettre de motivation, au cours d’une conversation téléphonique ou d’un premier contact skype, vous ne devez ni vous dévaloriser, ni vous survaloriser. Les candidats qui ont le malheureux réflex de se justifier de façon répétée donneront une impression tout aussi mauvaise que ceux qui se présenteront comme la personne parfaite pour le poste, bien supérieure à tous les autres candidats.

Plus concrètement, prenez la peine de travailler chaque candidature. Si vous savez exactement où vous postulez et pourquoi, vous saurez convaincre un recruteur et, logiquement, ne serez pas dans une logique de justification. Si, à l'inverse, vous souhaitez absolument vous mettre sur un piédestal, préférez obtenir des recommandations de personnes avec qui vous avez travaillé, sur LinkedIn par exemple, que de faire une auto-critique élogieuse de vous-même.  

 Conclusion :

Vous l’aurez compris, il est bien plus efficace de se concentrer sur 10 offres d’emploi donc vous savez qu’elles correspondent à votre profil, et de travailler sérieusement vos candidatures, que de postuler à une cinquantaine d’offre plus ou moins au hasard, sans vous renseigner véritablement dessus. Ces 5 conseils vous aideront non seulement à décrocher un entretien d’embauche, mais vous permettront aussi d’accomplir un travail préparatoire à ce dernier !

Article précédent

Articles similaires