Détails de l'annonce
Référence:
137270
Publiée le:
11 juin 2021
Type de poste:
CDD, ,, SIVP
Lieu de travail:
Zaghouan, Tunisie
Expérience:
Entre 1 et 2 ans
Étude:
Bac + 5
Disponibilité:
Plein temps
Langues:
Arabe , Français , Anglais
Entreprise:
CARTHAGO CERAMIC
Secteur: autres
Taille: Plus de 500 employés
Description de l'annonce:

- spécialiste de la banque, de la finance d'entreprise et de la finance de marché.

- Rattaché le plus souvent à la direction générale ou à la direction financière d’une entreprise, l’ingénieur en finance met en place instruments et produits financiers destinés à optimiser la rentabilité des investissements.


Fonctions

Le rôle principal de l’ingénieur en finance est d'aider les traders et les responsables d'établissements bancaires ou financiers à gérer les risques liés aux fluctuations des taux d'intérêt et de change.

Pour ce faire, il modélise sur ordinateur l'évolution des marchés, évalue les prix de produits financiers complexes (tels que titres, prêts et dérivés) et les risques qu'ils génèrent. Sur ses épaules repose le montage d’opérations financières de grande envergure (introduction en bourse, augmentation de capital…) pour le compte de son employeur ou de clients de celui-ci.

Qualités

Le métier d’ingénieur en finance implique des horaires élargis afin de suivre les cours boursiers sur les marchés étrangers. Par ailleurs, ce spécialiste travaille en relation constante avec les autres services de l'établissement qui l'emploie : informaticiens, traders, risk-managers, mais aussi juristes et commerciaux.

Il doit donc être doté d’un solide sens du relationnel et d’une bonne capacité à travailler en équipe. Sur un marché internationalisé à 100%, sa maîtrise de l’anglais doit être parfaite.

Dans un environnement en tension constante, et du fait de l’énormité des sommes en jeu, l'ingénieur financier fait preuve d’une grande rigueur. Il possède aussi une gestion du stress à toute épreuve sans pour autant se départir de la curiosité intellectuelle indispensable à la compréhension de problématiques sans cesse inédites.

L'idéal serait de présenter la double compétence mathématiques/gestion, par exemple en ayant suivi un mastère spécialisé en gestion/finance à la sortie d’un cursus d’ingénieur, dont les plus prestigieux sont ceux d’IHEC, de l'ESSAIC ou L'ENIT.