Un CV qui sort du lot

Dernière mise à jour 5 septembre 2019.

Un CV qui sort du lot

1. Un brin d'originalité

 Sans tomber dans l’exubérance, sachez apporter à votre CV une touche plus personnelle : une originalité à bien doser, pour vous faire remarquer sans vous faire recaler.

Sauf dans le cas de professions artistiques, restez sérieux et classique, mais inventez LE détail qui interpellera votre recruteur. Vous pouvez, par exemple, personnaliser la forme en utilisant un papier d’une qualité différente de celle employée généralement : plus épais, plus brillant, etc. Attention, toujours, à ne pas trop en faire : pour avoir voulu jouer l’originalité graphique à tout prix, nombreux sont les candidats dont le CV n’a jamais été lu !

L’audace, l’humour, peuvent également servir votre CV : pourquoi ne pas faire parvenir une carte de vœux à des chefs d’entreprises, les redirigeant vers un blog et un CV à télécharger ? Ou, pour un poste dans la communication, envoyer une publicité au lieu d’un dossier de candidature… et joindre un coupon-réponse pour un entretien ? Autre moyen de se faire remarquer : postuler à plusieurs. Certains cadres se regroupent désormais pour mettre en avant leurs CV sur un même document. Vous êtes 12 ? Créez un calendrier avec vos parcours et aspirations respectifs… Les CV-vidéos, enfin, ont la cote !

2. Les erreurs à éviter

 Devant l’afflux de CV, les cabinets de recrutement et les employeurs ont vite fait d’éliminer tel ou tel candidat. Pour réchapper de ce tri radical, mieux vaut prêter attention à quelques points :

> Evitez phrases et titres trop longs : c’est en étant synthétique que vous ferez ressortir les mots-clés qui sauteront aux yeux d’un recruteur… ou qui permettront à votre CV de trouver grâce auprès des logiciels chargés, de plus en plus souvent, d’effectuer une toute première sélection. Si vous répondez à une annonce, reprenez consciencieusement les mots essentiels qui y figurent ! Quant à vos phrases, elles ne doivent pas excéder 25 mots.

> Pensez « CV court » : au-delà de 3 pages, un CV est rarement lu. Vous n’êtes toutefois pas obligé, si votre expérience est importante, de vous cantonner à la page unique parfois préconisée. 2 pages, pour un senior, c’est bien.

> Relisez votre CV dans le détail : regardez bien chaque signe pour débusquer les coquilles. Et faites-le passer au crible par plusieurs personnes extérieures, de manière à réduire à néant les erreurs possibles : fautes d’orthographe, de grammaire, de frappe, de ponctuation, d’alignement, etc.

> Prenez le temps de réfléchir à la pertinence des informations mises en avant : pas de rédaction à la va-vite mais une analyse détaillée de vos diverses expériences, formations, activités extraprofessionnelles, etc. Objectif : choisir celles qui intéresseront le plus vraisemblablement votre recruteur.

> Ne mentez pas ! Ne vous inventez pas des années supplémentaires d’expérience, une maîtrise de certains logiciels ou une vie associative trépidante. Pour peu que votre futur employeur décide de vérifier certains éléments, vous pourriez être très vite démasqué… et définitivement écarté de la piste. Sans parler de votre réputation (ce genre d’information, qu’on se le dise, circule très bien !) qui en prendrait un sacré coup !

> Si vous envoyez votre CV par mail, nommez-le correctement : pas de « CV.doc » mais plutôt un « CV prénom nom.doc »… histoire de permettre à son destinataire de vous retrouver une fois la pièce jointe téléchargée ! Optez pour du Word ou du pdf et prenez garde au poids de votre fichier, qui ne doit pas dépasser 2 Mo.

3.Réaliser un CV sur-mesure

A chaque candidature, son CV… ou presque ! Pour multiplier vos chances, il faut adapter votre document tant aux besoins de l’entreprise qu’au secteur visé. Faites en sorte que votre CV reflète votre connaissance du secteur, en employant notamment son jargon professionnel. Cernez (en visitant son site web) la culture de l’entreprise, les termes employés pour décrire son activité, ses axes de développement… et appropriez-les vous pour les réinvestir dans votre CV.

> Votre candidature est spontanée ? Avant de foncer tête baissée, sachez où vous allez en vous renseignant sur les postes à pourvoir au sein des entreprises visées. Vous pourrez ainsi adapter votre CV à un besoin réel de l’entreprise.

> Vous répondez à une offre d’emploi ? Votre curriculum vitae doit reprendre, dans une rubrique ou dans l’autre, chacun des termes essentiels de l’annonce… pour peu, bien sûr, que vous ayez effectivement les compétences recherchées. Il s’agit là de sélectionner les expériences qui illustrent le mieux les critères de l’offre.

Dans tous les cas, notez consciencieusement à qui vous avez envoyé quelle version de votre CV. Si vous êtes convoqué en entretien, autant vous y rendre avec le bon modèle ! 

 

Article précédent

Articles similaires