Les rubriques du CV

Dernière mise à jour 20 décembre 2012.

Les rubriques du CV

Le CV comprend, en général, trois à quatre domaines d'informations :

  • L'état civil
  • L'expérience et les compétences professionnelles
  • La formation (initiale, complémentaire)
  • Des informations complémentaires

Rubrique du CV : L'état civil

Il figure en tête du CV, généralement en haut à gauche, la partie droite étant réservée, éventuellement à la photo d'identité.

Cette rubrique est très succincte. On y indique :

  • Le prénom suivi du nom (en majuscules)
  • L'adresse 
  • Le téléphone : Personnel et/ou professionnel, ( si vous êtes encore en fonction et si vous souhaitez être contacté sur votre lieu de travail). Dans tous les cas, indiquez le n° de téléphone où l'on peut absolument vous joindre.
  • L'âge : Indiquez votre date de naissance. S'il n'est pas un atout, vous l'indiquerez plutôt dans la rubrique des renseignements divers. Ne pas l'indiquer est précisément une indication significative, que le recruteur aura tôt fait de décrypter, en analysant la durée de votre expérience professionnelle !!!

Autres mentions éventuelles :

  • La nationalité : Uniquement si vous êtes étranger, ou si vous portez un nom qui peut laisser penser que vous êtes étranger.
  • Libéré des obligations militaires (si vous êtes un homme)
  • Situation de famille : Célibataire, marié, etc. Ne vous sentez pas obligé de mentionner les situations telles que divorce qui peuvent générer une réaction négative chez votre lecteur ; d'une manière plus générale, votre CV n'est pas fait pour exposer les détails de votre vie privée !

Toutes ces mentions peuvent aussi bien figurer en fin de CV, dans la rubrique des informations complémentaires ou renseignements personnels.

Rubrique du CV : L'expérience professionnelle

Selon l'objectif poursuivi, l'expérience pourra être présentée de différentes façons :

  • Présentation chronologique inversée : C'est la forme la plus classique. On part de l'activité la plus récente et on remonte dans le temps. C'est celle que l'on choisira à chaque fois que les compétences que l'on veut mettre en avant se situent dans la partie la plus récente de la carrière ; c'est le cas le plus fréquent.
  • Présentation chronologique normale : Du premier au dernier emploi occupé. Le but est de faire ressortir la progression de carrière, ou de mettre l'accent sur une expérience plus ancienne que l'on souhaite valoriser, ou une fonction que l'on souhaite retrouver.
  • Présentation fonctionnelle : L'expérience est regroupée par domaines de compétences. Le CV fonctionnel sera préféré lorsqu'il s'agira de mettre l'accent sur la diversité de vos compétences, ou bien pour unifier un parcours professionnel trop dispersé, trop morcelé ou perturbé.

Pour rédiger cette rubrique de l'expérience, on utilise des verbes d'action à l'infinitif, (créer, mettre en place, contrôler) ou sous la forme substantive (création, mise en place, contrôle).

Rubrique du CV : La formation

Elle peut figurer en début de CV, avant l'expérience professionnelle, si cette dernière est courte, ou si votre formation constitue un atout important par rapport à votre objectif.

Dans les autres cas, vous la ferez figurer en troisième partie du CV.

  • Formation initiale : Vous indiquerez le ou les diplômes les plus élevés : inutile de préciser que vous avez le BAC si vous avez obtenu un BTS.
  • Formation complémentaire : Il s'agit de mentionner les stages ou séminaires significatifs que vous avez pu effectuer, ceux qui apportent un plus à votre expérience.
  • Connaissances linguistiques : Elles figureront dans cette rubrique, pour autant que vous puissiez vous en prévaloir : surestimer ses capacités dans ce domaine est une erreur à ne pas commettre.
  • Connaissances en micro-informatique et bureautique : Si nécessaire, et en fonction de votre projet professionnel, vous indiquerez les matériels et logiciels maîtrisés.

Si vous êtes autodidacte, n'en faites pas un complexe, et sachez résister à une longue énumération des stages suivis dans le cadre de la formation continue.

Vous pouvez aussi supprimer purement et simplement cette rubrique, si vous n'avez rien de significatif à mentionner : c'est avant tout vos compétences et votre « valeur ajoutée » que vous devez vendre, dans ce cas.

Les informaticiens opteront pour une "fiche technique", annexée au CV, qui leur permettra de développer leurs connaissances d'une manière plus exhaustive, sans surcharger le CV.

Rubrique du CV : Les informations complémentaires

Cette rubrique est facultative. Elle peut comporter :

  • Des renseignements sur votre statut familial (âge, situation de famille), si vous choisissez de ne pas les faire figurer en tête du CV.
  • Toutes informations particulières de nature à enrichir votre candidature, et uniquement si elles présentent un intérêt certain pour servir votre objectif :
  • Mobilité (en préciser la nature)
  • Expérience militaire (grade, arme)
  • Permis de conduire
  • Centres d'intérêt ou activités extra-professionnelles

Proscrivez absolument toutes les banalités : la pratique d'un sport est un passe-temps tout-à-fait ordinaire ; mais mentionner que vous être champion régional d'athlétisme peut apporter un éclairage intéressant sur certaines de vos qualité

Si vous avez de très nombreuses activités extra-professionnelles, soyez sélectif : votre lecteur pourrait penser qu'elles vous laissent peu de disponibilité pour votre travail !

Lire également :

A quoi sert un CV ?

Le contenu du CV

Lettre de motivation: comment la rédiger?

Article suivant

Article précédent

Articles similaires